Légende de la bête faramine

la bête faramine

Quelle est donc cette étrange « vouivre » ?
Que s'est-il passé, il y a fort longtemps sur la place du Martelet ?
On raconte qu'à l'époque, il y avait une bête extraordinaire qui terrifiait tous les habitants du village. Quand elle volait, elle cachait le soleil de ses grandes ailes... Il aura fallu toute la hardiesse des chasseurs de Vergisson, conduits par Monsieur le maire et son adjoint pour en venir à bout.

 

Quel est donc ce « Peteu de Vergisson », nom local donné à cette histoire ? Un peu de patience !...Il faut entrer dans la légende pour en comprendre le titre.

Légende dite par Monique Breton  [Nécessite le lecteur Real Player]

puceLa « bête faramine », légende mâconnaise du 18ième siècle, écrite par l'abbé Ducrost publiée pour la première fois dans les Annales de l'Académie de Mâcon en 1888. Le titre local « Peteu de Vergisson » est le nom patois du « roitelet », petit passereau qui affectionne les endroits à végétation dense au sol : « repteu, peteu ou encore p'teu ».